Qu’est-ce qu’une URL canonique en SEO ?

Qu'est ce qu'une url canonique en seo

Nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir dans cet article qu’est-ce qu’une URL canonique en SEO.  Ce qu’elles sont, quelle importance elles ont en référencement organique, dans quel cas on les utilise, mais aussi la manière de les mettre en place avec des exemples concrets.

Nous vous proposons de rentrer en douceur dans le sujet avec un court rappel qui vous sera peut-être bénéfique.

Qu’est-ce qu’une URL ?Qu'est-ce qu'une URL canonique en SEO

Une URL est simplement une adresse web ou un lien qui permet de naviguer entre les différentes pages d’internet. Ce genre de lien peut aussi faire référence à des adresses mail ou à des numéros de téléphone.

Par exemple, https://www.agence-tijara.com/blog/ est une URL.

Prenons un autre exemple:  vous pouvez cliquer sur cette portion de texte pour vous diriger vers la page d’accueil de l’agence tijara. Dans cet exemple, le lien hypertexte possède comme ancre “cliquer sur cette portion de texte” et pour URL“ https://www.agence-tijara.com”.
Cet acronyme de URL vient de Uniform Resource Locator. Une URL est donc un code qui permet de retrouver une ressource informatique. Dans de nombreux cas, une page internet.

C’est quoi une URL canonique ?

Qu’est-ce qu’une URL canonique en référencement naturel? Une URL canonique est un adresse internet auquel est attaché un attribut dit canonique. La page internet vers laquelle fait référence, est canonicalisé.URL canonique

Le terme « canonique » nous vient des mathématiques et de la littératures où ils correspondent respectivement à la forme la plus simple d’écrire une expression arithmétiques, et à forme la plus simple de consigner une entrée dans le dictionnaire. C’est, en SEO, l’URL qui indique la page originale. Il existe beaucoup de page au contenu similaire ou dupliqué sur internet. Même si les balises canoniques n’ont que très peu d’impacte pour l’internaute, elles permettent aux moteurs de recherche d’y voir plus clair.

Concrètement, c’est une portion de code dans une page web qui indique aux moteurs de recherches quelle est l’URL qui possède le contenu qui doit être considéré original. Par conséquent, cela permet aussi de leur faire comprendre quelle URL renvoie sur une page clonée.

Autrement dit l’attribut canonique d’une URL aide les moteurs de recherche à comprendre quelle est la page internet dont le contenu est original qui doit donc être indexé, et quelle page a du contenu dupliqué ou similaire et qui ne doit donc pas être indexé.

Si plusieurs pages de votre site sont très similaires et que vous n’indiquez pas laquelle est canonique, google choisira à votre place la page considérée comme canonique, donc, celle qui doit être considérée comme originale, et par conséquent celle qui doit être indexée.

Pourquoi les URL canoniques sont SEO friendly

optimisation url canonique

Les attributs canoniques ont été créés pour permettre aux webmasters de remédier aux problèmes liés aux contenus dupliqués ou aux pages très similaires.

Les algorithmes des moteurs de recherches n’aiment pas le plagiat pour plusieurs raisons : éthique tout d’abord, et puis parce que cela leur complique la tâche au moment de choisir quelle page il faut indexer plutôt qu’une autre.

En effet, les contenus dupliqués peuvent, dans le pire des cas, provoquer une pénalité de ranking, dans le meilleur des cas, vous faire perdre du budget de crawl. C’est le temps de crawl est le temps imparti par google pour crawler l’ensemble de votre domaine. Cette notion de budget de crawl n’est importante que pour les sites de grandes tailles (plusieurs milliers voire des dizaines de milliers d’URL). Mais, il reste inutile d’indiquer à google de crawler et d’indexer deux pages exactement pareilles ou très similaires.

Les pages crawlés plusieurs fois

Quand on dit que les robots indexeurs crawlent les pages, c’est un abus de langage. Il faut ici apporter une précision : les robots ne crawlent pas de page en page, mais d’URL en URL.

Par exemple, deux URLs dont diffère seulement le “s” du HTTP peuvent toutes deux être crawlées: http://www.exemple.com et https://exemple.com sont analysées par Google, mais renvoient toutes deux vers la page d’accueil. Il est pourtant inutile que les robots crawlent et indexent les deux URLs qui renvoient vers la même page web.

Slug et catégories

Un autre exemple similaire au précédent est celui du cas où les URLs ont des slugs différents qui renvoient vers une même page. Le slug d’une adresse web est la partie après le nom de domaine qui permet d’identifier une page : https://www.exemple/catégorie-slug/slug).

Ce cas-là arrive fréquemment pour les sites les blogs ou les sites de e-commerce ou de nombreuses catégories et de nombreux filtres peuvent renvoyer vers les mêmes articles, les même pages produit, ou vers des pages extrêmement similaires (ex : /idmodèle-chaussures-taille-38 et /idmodèle-chaussures-taille-39). Il arrive également que lorsque vous cliquez sur un lien via les réseaux sociaux un paramètre supplémentaire soit ajouté à l’adresse de direction. Un dernier cas fréquent est les pages internet destinées à être imprimées.

Pourtant, il n’est généralement pas nécessaire de répértorier dans la page des résultats les deux URLs.

Pourquoi utiliser une url canonique pour du duplicate content

Un autre intérêt d’indiquer aux moteurs de recherche quelles sont vos pages les plus importantes et originales grâce à une URL canonique, c’est que les contenus considérés comme tels seront crawlées plus régulièrement par les robots de Google que les pages considérées comme des duplicatas.

Google se base donc davantage sur la page canonique pour évaluer le contenu, la qualité et la pertinence de votre page. Indiquer quelles sont les URLs canoniques permet de ne pas diluer vos efforts en SEO.

Contenu syndiqué

Un autre cas pour lequel il est important d’indiquer les URLs canoniques est lors de l’utilisation de contenu appartenant à un tiers.

Les URLs canoniques permettent de reprendre du contenu pouvant améliorer l’expérience utilisateur d’un internaute, sans pour autant pénaliser le domaine qui a recours à du contenu dupliqué. Par exemple, si votre site web est un agrégateur d’articles de journaux, il sera fondamental d’attribuer des balises canoniques pointant vers les articles originaux. Ainsi, votre domaine ne sera pas pénalisé.
Seulement, retenez bien qu’une page web ayant un attribut canonique renvoyant vers une autre page web ne sera à priori pas indexée.

Comment faire une URL canonique ou canonicaliser une page?

Il existe de nombreux moyens pour indiquer aux moteurs de recherches quelles sont les pages qu’ils doivent considérer comme canoniques. Deux approches principales sont néanmoins discernables :

  • indiquer quelles sont les pages importantes grâce à la balise canonique, au sitemap ou à une redirection 301;
  • indiquer aux robots crawleurs quelles pages ne sont pas importantes et qu’il ne doit pas indexer. Conséquence : les robots, par soustraction, trouvent les pages canoniques.

Il est important de bien considérer ces préceptes, car en les comprenant vous pourrez alors mieux vous adapter aux spécificités de votre site, de votre CMS et des contraintes auxquelles vous êtes soumis.

Voyons sans plus attendre dans les faits comment mettre en place la canonicalisation.pourquoi et comment url canonique

URL canonique WordPress via Yoast

Pour faire une URL canonique sur WordPress, vous pouvez utiliser des plug-ins qui permettent de très bien gérer les balises canoniques. Chez Tijara Agency nous recommandons l’utilisation de Yoast dont la version gratuite très complète permet de faire de nombreuses optimisations SEO.

Une fois l’extension installée, il vous suffit de vous rendre sur la page ou sur l’article que vous êtes en train de créer, d’aller dans la section “avancé” de yoast et de préciser l’URL que vous voulez que Google considère comme canonique dans la partie “URL canonique”.

Pour en savoir plus sur les fonctionnalités de yoast quand aux URL Canoniques, n’hésitez pas à vous rendre sur leur page didacticielle.

 

url canonique wordpress yoast

 

URL canonique prestashop

Pour faire une URL canonique sur Prestashop, le moyen le plus simple est d’utiliser un addon, parmi lesquels il y a Module URL canoniques pour éviter les doublons – SEO ou Module Hreflang and Canonical Tags.

URL canonique shopify

Il n’existe à ce jour pas de moyen simple de gérer les URL canoniques sur Shopify. Mais certains webmasters préconisent de se rendre dans “boutique en ligne”, “thèmes”, “actions”, “code d’édition”, et de remplacer dans votre fichier “collection-template.liquid” la partie de code ci-dessous :
<a href= »{{ product.url | within: current_collection }} » class= »product-grid-item »>
par le code suivant :
<a href= »{{ product.url }} » class= »product-grid-item »>

Cela a pour effet de ne pas mettre de balise canonique pointant vers les pages de produit contenant dans l’URL une variable liée à la catégorie du produit en question.

Des applications permettant de mieux gérer les produits et le no-index sont aussi disponibles. Il y a par exemple Sitemap & NoIndex Manager qui permet d’indiquer à google quelles pages ne pas indexer et pas conséquent lui faciliter la tache pour choisir les pages canoniques.

URL Canonique HTML

comment faire une url canonique html

Pour mentionner quelle URL doit être considéré comme canonique par les moteurs de recherche en passant par le code HTML de la page web, il suffit de placer le code suivant entre les balises <head>:

<link href= »https://www.agence-tijara.com/agence-seo/redaction-seo/« >mon ancre rel= »cononical »</link>

Ou alors mettre l’attribut “rel” devant le “href” :

<link rel= »cononical » href= »https://www.agence-tijara.com/agence-seo/redaction-seo/« >mon ancre </link>

En-tête HTTP

Ce paragraphe concerne des utilisateurs plus avertis qui peuvent configurer eux même leur serveur. Cette méthode est notamment utile dans le cas de fichiers pdf.

Link: <http://www.example.com/telecharger/white-paper.pdf>; rel= »canonical »

H3: Sitemap

Les pages mentionnées dans votre sitemap seront considérées automatiquement comme canoniques, tandis que les pages de votre site présentant de fortes similarités seront automatiquement considérées comme doubles et donc non indexées. Cette méthode peut-être pratique pour les sites présentant beaucoup d’URL pour des pages similaire ( catégories de produits ou d’articles, filtres, résultats par page, numéro de page).

H3 : Redirection 301

qu'est ce qu'une redirection 301

Nous parlons ici des redirections 301 car même si elles ne sont pas à proprement parler une balise canonique, elles sont parfois plus appropriées quand on veut indiquer à Google quel est le bon contenu à indexer. Un bon cas d’usage est lorsque que l’on ne souhaite plus qu’un internaute aperçoive le contenu d’une page qui n’a plus de raison d’être. L’exemple le plus approprié est la migration d’un site depuis http vers https. Pour tout savoir sur les redirections 301, nous vous invitons à consulter notre article dédié à cette problématique SEO.

H3 Google passive parameters

Permet de définir dans la Google search consol des paramètres d’URL pour lesquelles Google ne doit pas prêter attention. On rend donc les pages non concernées par ces paramètres canoniques par principe d’exclusion.
Cette méthode peut être utile pour les sites web complexes ou par exemple, pour exclure les pages comportant le paramètre session-id. Néanmoins, ce n’est pas une méthode à privilégier

Vous pourrez trouver cet outil à cette adresse : https://www.google.com/webmasters/tools/crawl-url-parameters

Fragment URL #

L’utilisation du diez (« # »), aussi appelé Hashtag, peut se révéler très utile en SEO canonique. En effet, les moteurs d’indexation ne prennent pas en compte dans les URL le #, ni ce qui le suit. Ce qui précède le # sera canonicalisé par le moteur de recherche. Cette technique, bien que pouvant être toujours utile, date néanmoins d’avant 2009, quand la balise canonical n’existait pas encore. Il est donc préférable d’utiliser en complément une balise canonique classique.

Cas particuliers pour les URL canoniques

Variante AMP

Les pages AMP sont des pages internet responsive design qui intègrent une technologie informatique conçue pour améliorer grandement le temps de chargement des pages sur mobile. Elles peuvent avoir un grand intérêt en SEO et réduire le taux de rebond des pages. Restez informé dès que notre article sur le sujet sera publié.

site mobile amp url canonique

Donc dans le cas où vous avez une page avec une version classique et une version AMP, vous devez lier les deux pages de la manière suivante :

  1. indiquer sur votre page canonique qu’il existe une version AMP de la page
    <link rel= »amphtml » href= »https://www.example.com/url-amp/article.html »>
  2. indiquer sur votre page AMP quelle est la canonique
    <link rel= »canonical » href= »https://www.example.com/url/article.html« >

Dans le cas ou vous n’avez qu’une seule version de la page en AMP, vous devez la self-canonicaliser:
<link rel= »canonical » href= »https://www.example.com/url/to/amp/document.html »>

Si vous possédez des pages AMP, ou si vous souhaitez en créer, nous vous recommandons de vous diriger vers la documentation de l’OpenJS Fondation.

URL canonique de version mobiles

Si vous possédez une version mobile de votre page canonique, il est est possible de faire en sorte que les moteurs de recherche les considèrent toutes deux telles que canoniques.
Pour ce faire, on peut soit passer par la configuration HTTP soit par le code HTML de la page.

<link rel= »alternate » media= »only screen and (max-width: 640px) » href= »http://m.example.com/categorie/produit-id-1/« >

Dans quel cas faire une URL canonique ?

Il est important de faire des URL canoniques dans plusieurs cas :

  • Vous reprenez du contenu de votre propre site internet. Il faut donc éviter de canibaliser le flux seo;
  • Comme pour le contenu contenu dupliqué il faut mettre des balises canoniques sur les pages très similaires;
  • Votre page reprend du contenu présent sur d’autres sites internet;
  • Mise à jour d’un contenu sur une nouvelle URL  tout en voulant garder pour historique l’ancienne page;
  • Self-canonicaliser : faire du self canonical SEO, c’est-à-dire indiqué sur la page canonique la page à considérer comme canonique est généralement recommandé. Plus concrètement, ce serait sur le code de la page https://exemple.com, mettre la balise <link rel=”canonical” href=”https://exemple.com” />.

Les pièges à éviter

  • bien faire ses balises canoniques

    Éviter les chaînes de d’url canonique ou de canonicaliser une page qui redirige vers une autre page ou vers la première page (Lisez notre article pour en savoir plus sur les redirections 301 et 302).

  • Éviter de bloquer des pages clonés sur le robots.txt, car de la sorte, Google ne pourra pas comparer les contenus et approuver la canonicalisation.
  • Dans la plupart des cas, il ne faut pas supprimer les pages non-canoniques mais de préférence les rediriger.
  • Ne pas mettre un attribut canonique vers un lien qui est bloqué par un robots.txt ou qui est configuré en no-index. Éviter de bloquer l’indexation d’une page canonique.
  • Ne pas indiquer plusieurs URL canoniques dans le code d’une même page, car les moteurs de recherches les ignoreront probablement toutes. En effet, une page dupliqué ne peut avoir qu’une seule version originale.

Autre points à connaître sur les URLs canoniques SEO

seo friendly canonicaliserIl faut savoir qu’au final, ce sont les moteurs de recherche qui choisissent quelle est la page canonique et laquelle ne l’est pas. Par exemple, si deux pages au contenu identique se revendiquent canonique, Google prendra en compte la date de publication de la page pour arbitrer. De plus, il est bon de savoir que l’attribut canonique d’une page n’est pas toujours pris en compte pour l’indexation. C’était souvent le cas pour les versions mobiles et maintenant pour les versions amp. Si une page possède une version plus adaptée au mobile, c’est celle-ci que Google proposera aux mobinautes.

Pour en savoir plus sur les URL canoniques de votre site, n’hésitez pas à demander un audit SEO technique à nos équipes.

Qu’est-ce qu’une URL canonique en SEO ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut